Bethmale- Crédit photo Olivier Asselin

CONCERT À HISTOIRES

Un duo de personnages chanteurs s’empare de l’histoire initiatique d’un jeune vannier : Langalo.
Entre concert, récit et spectacle, chacun se raconte, s’approprie les aventures du héros et s’amuse des rebondissements de l’histoire.
Tour à tout s’y croisent une mystérieuse ondine, un cheval fougueux, un cert ou encore Marlon Brando.

Chanson théâtralisée tout public.
Hélios Quinquis et Hélène Laffont proposent un voyage sensible, ludique et musical aux accents tziganes. Un « concert à histoires » pour chanter et se rire de l’amour, de l’eau, de la vie avec une guitare, deux voix, quatre pieds, quelques percussions et des poèmes.

D’après une histoire transmise par Dominique Despierre.
Production Pollen Production, soutien Art’cade -Scène de Musiques Actuelles / Ariège

Du 15 au 19 novembre 2021

DAUMAZAN salle Léo Ferré

Sortie de résidence et rencontre avec une classe de l’école de Daumazan le 18/11

egalite-cie-filao

ÉGALITÉ

Au départ, l’idée du triptyque autour de la devise française germe en nous avec le besoin de requestionner les fondements qui constituent notre société à la lumière de notre époque. Un désir d’aborder dès le plus jeune âge ces valeurs qui ont traversé les temps et qui visent à construire une société plus juste ; d’interroger, à partir de situations issues de leur quotidien les émotions qui font barrage au vivreensemble solidaire et de les mettre au cœur du procédé chorégraphique.

Pièce chorégraphique à partir de 3 ans.
Quatre danseurs arrivent en courant pour transpercer l’espace, et vivre à pleins poumons une
danse d’une énergie folle.
Egalité ! C’est le mot prononcé à la fin du jeu, quand tout le monde a gagné. Mais, eston bien
sûr que finalement tout le monde n’a pas perdu ?
Dans cette équipe qui tente de rester soudée, certains membres commencent à en douter.
Tiraillés par l’envie d’être un peu plus que les autres, ils.elles tentent de se frayer un chemin pour accéder au sommet du portique, là où ils.elles attireront les regards, et seront inatteignables.
Les danseur.se.s déploient toute leur ingéniosité pour traverser ce match et ces épreuves sans blessure…
Et si gagner, finalement, c’était réussir à être ensemble, sur une même balançoire ?

Chorégraphes /Interprètes : Géraldine Borghi et Cyril Véra-Coussieu
Interprètes : Elodie Ramphort, Camille Bontout 
Création musicale : Assia Maaméri
Création lumière : Serena Andreasi
Costumes : Elodie Sellier.

Du 1 au 5 novembre 2021

DAUMAZAN salle Léo Ferré

Sortie de résidence et rencontre avec les jeunes du centre de loisirs Léo Lagrange du Mas d’Azil le 5/11

jeparleamesobjets

JE PARLE À MES OBJETS LORSQU’ILS SONT TRISTES

Vendredi 22 octobre à 20H30 – AX-LES-THERMES salle du CASINO.

Un homme est en compagnie d’un mannequin. Il parle et s’agite, crée la vie autour d’elle. Leur intimité s’avère tour à tour absurde, humoristique, touchante, dérangeante… Des situations drôles ou poétique, dont émane une certaine violence. D’où vient-elle ? Que raconte-t-elle de nous ? Ce mannequin, femme-objet, objet de désir, de fantasmes, devient par son inertie l’élément déclencheur des états de cet homme, qu’il exprime à travers des chorégraphies à la corde époustouflantes, de la musique live et des textes saisissants.

Durant ses recherches autour de ce spectacle, Christophe Bouffartigue achète un mannequin féminin. Il la porte sous le bras sur le parking du magasin quand un homme lui lance : “au moins celle-là, elle est pas chiante !”. Alors Christophe écrit ce spectacle, comme une introspection dans l’intime d’un homme qui se débat avec ses clichés, ses déterminismes, son passé.

On assiste à un spectacle puissant, poignant, nécessaire.

De et avec Christophe Bouffartigue.
Textes, musiques, corde lisse, guitare, clavier et chant : Christophe
Bouffartigue.
Regard extérieur : Hugues Delforge.
Constructeurs : Manon Dublanc, Franck Breuil /
Costumière : Peggy Wisser.
Créateur lumière : Gautier Gravelle.
Régisseur lumière : Gautier Gravelle ou Lauren Garnier.
Régisseur son : Christophe Calastreng.

Théâtre, musique, cirque et théâtre d’objets tout public à partir de 12 ans, 70 mn.

Dans le cadre de la programmation du collectif MAAAX, nouveau Pôle Territorial de Coopération Associatif réunissant Mima, Art’Cade, Arlésie et Ax Animation.

arsene-folazur

ARSÉNE FOLAZUR

Samedi 7 août à 18h – SIEURAS Fournil de la Poule Rousse.

Une silhouette à la Tati, la tendresse de Bourvil, l’absurde de Devos, le bafouillage de Pierre Repp…
Arsène Folazur nous convie à partager son regard tendre et fraternel sur nos troubles et interrogations… à les transformer en plaisir d’être vivant. Arsène Folazur est pareil à ces petites lueurs amicales qui accompagnent nos errances. Comme celles ci, parfois, il vacille et lorsque l’émoi l’étreint, sa langue s’entortille ; il bafouille toujours lorsqu’il est humé… aimé… ému. Les mots s’emballent, chahutent, se disloquent, s’envolent.

Alors sa parole insolite, nous égare, émoustille nos neurones et nous inspire des images loufoques et surprenantes, génératrices d’une hilarité communicative pour finalement nous convier à une ode jubilatoire à la différence, à la poésie de l’incertitude, celle de notre propre bafouillage intime.

Fantaisie poétique à partir de 10 ans, 60 mn.

Composition et imagination : Dominique Gras et Emmanuel Depoix.
Comédien : Dominique Gras.

vivant

VIVANT !

Samedi 3 juillet à 19h – DAUMAZAN salle Léo FERRÉ.

Est-ce qu’on « fait » vraiment son deuil ? Accepte-t-on réellement la disparition de quelqu’un qu’on aime ? On va mieux, un jour ? L’auteur s’est fortement inspiré de sa propre vie pour écrire ce spectacle : en 2003, sa sœur s’est donné la mort à l’âge de dix-sept ans.
Ce spectacle décrit son cheminement personnel depuis ce jour, pas à pas… Le style et l’atmosphère varient, permettant tour à tour au spectateur de ressentir la douleur et la peine, de respirer et même de rire. Du témoignage de l’auteur, on passe en toute fluidité à l’expérience sociale. Dans les deux cas, l’approche est théâtrale et authentique.

Écriture et jeu : Aurélien Zolli.
Mise en scène : Erik Valenteyn.
Conseiller Artistique : Albin Warette.
Création musicale et sonore : Ludovic Kierasinski.
Conseiller manipulation d’objets : Matthieu Siefridt.
Création lumière : Enzo Giordana.

Théâtre tout public à partir de 15 ans, 60 mn.

pour-hetre

POUR HÊTRE

Samedi 5 juin à 19h – DAUMAZAN salle Léo FERRÉ.

Dans une forêt immobile, deux circassiens explorent les relations possibles avec un arbre : tantôt socle d’équilibre, tantôt partenaire de jeu, ils construisent avec lui des figures inattendues. Comme eux, l’arbre est en perpétuel mouvement ; il se forme et se déforme, se tord ou se balance. Cette exploration fait naître des situations cocasses, étranges ou poétiques et suggère un certain nombre de questions.
Quels sont les liens qui rapprochent les humains et les arbres ?
Pour Hêtre parle des humains à travers le temps, du temps à travers l’arbre et propose autant un enchaînement d’acrobaties ludiques qu’une rêverie philosophique sur le rapport de l’homme à la nature.

La Compagnie Iéto a vu le jour grâce à la rencontre entre Fnico Feldmann et Jonathan Guichard. Ensemble, ils interprètent un premier numéro, Serre les coudes, en 2006. Sensible à la poésie des corps dans l’espace, la compagnie travaille principalement autour du mouvement acrobatique dansé. Pour cette nouvelle aventure, le duo appréhende le bois dans sa version la plus brute, à travers des recherches artistiques sur la rencontre du corps et de la matière, en interrogeant le rapport au temps. Un spectacle tout en finesse qui ouvre grand l’imaginaire.

Cirque acrobatique à partir de 6 ans, 60 mn.

Cie IETO (31)
De et avec Fnico Feldmann et Itamar Glucksmann, Cie Iéto.

Mise en scène : Benjamin De Matteïs.
Conception scénographique : Fnico Feldmann – Fabien Megnin – Patrice Lecussan.
Régie générale : Patrice Lecussan.
Création sonore : Boris Billier.
Création lumière : Fabien Megnin – Patrice Lecussan,
Régie générale : Patrice Lecussan.
Production, diffusion : Flore Vitel.

papier-ciseaux

PAPIER CISEAUX FORÊT OISEAUX

Du lundi 10 au mardi 11 mai – DAUMAZAN salle Léo FERRÉ.

« Tiens, elles s’appellent Nathalie et Nathalie…
Et là, sous nos yeux, l’air de rien, elles réinventent un conte enchanté joyeusement foutraque ! Elles découpent des langues de papier, plantent des crayons, changent de rôles comme de couronnes, chantent à tue tête et nous donnent à voir le grand plaisir de jouer avec peu de choses. Dans cette histoire intemporelle, vous découvrirez une reine devineresse, un roi amoureux, un animal mythique, une météo chaotique, un peuple en colère et un chevalier à la Monthy Python, cataclop, cataclop … »

Un spectacle d’une grande liberté, léger comme du papier de soie, qui rappelle aux enfants que l’imagination s’attrape en jouant et qu’on peut inventer tout un univers avec juste du papier et des ciseaux !

Jeu, scénographie, conception : Nathalie Hauwelle et Nathalie Vinot.
Écriture : Nathalie Vinot.
Inspirée de « La licorne » de Martine Bourre.

Théâtre à partir de 5 ans, 50 mn

Séances scolaires pour les écoles primaires

chien-bleu

CHIEN BLEU, COYOTE MAUVE

Du jeudi 17 au vendredi 18 juin – DAUMAZAN salle Léo FERRÉ.

Deux histoires qui se suivent inspirées des albums jeunesse Chien Bleu de Nadja et Coyote Mauve de Cornette. Chien Bleu, Charlotte a un ami qui n’est pas comme les autres, c’est un chien bleu, il vient la voir tous les soirs. Charlotte aimerait le garder mais sa maman s’y oppose…

Spectacle qui aborde les thèmes de l’amitié et de la peur. Coyote Mauve, un jour Jim voit apparaître un coyote pas comme les autres au sommet de la colline, il est de couleur mauve et sait se tenir sur une seule patte et pousse un drôle de cri…
Ce spectacle traite de la rencontre et du mystère.

Création et interprétation : Gaëlle Levallois et Anaïs Laïron-Reygnier
Regard extérieur : Béatrice Barnole et Marie Bunod.
Costumes : Aurélie Jacob

Théâtre à partir de 3 ans, 40 mn

Séances scolaires pour les écoles maternelles

res-petite-mine

PETITE MINE

« Trois femmes racontent, la mère et les deux filles.
La « petite Mine », la plus jeune, celle qui veut comprendre, invoque ce chœur des femmes pour creuser
l’histoire familiale, leur histoire, et tenter d’en extraire des indices sur leurs propres vies, et sur un absent
: le frère, le fils.

Une cantate à trois voix. Les voix se répondent, se contredisent, s’entrecroisent. Le frère apparait en
filigrane à travers elles : ce qu’il a vécu, ce qu’il aurait dû vivre, ce qui aurait pu être. Ce qui aurait dû
être. Elles tentent de formuler les désirs jamais exprimés, les chemins jamais empruntés, les mots restés
en travers de la gorge. »

Écriture : Hélène Sarrazin.
Mise en scène : Anne Bourgès
Jeu : Hélène Hiquily, Delphine Alvado, Hélène Sarrazin.
Scénographie : Matthieu Bony

Du 11 au 16 octobre 2021

DAUMAZAN salle Léo Ferré

Présentations chez l’habitant le 15/10 à 18h et le 16/10 à 15h

ev

ENJEU

Du 17 au 22 mai – DAUMAZAN salle Léo FERRÉ.

Le spectacle « Enjeu » est une rencontre entre l’art circassien et la musique au sein d’un jeu.
Les artistes au plateau seront amenées à s’engager, à se surpasser ensemble dans ce jeu qui leur est proposé.

Grâce à leur complicité et à leur agilité corporelle elles nous surprendront et nous emmèneront dans leur univers de douceur, mis à l’épreuve par les contraintes et les défis. Le contraste entre la chaleur de leur relation et la réalité plutôt brute du jeu nous emmène dans un questionnement ; faut-il toujours et absolument gagner, et surtout à quel prix ?

Auteurs et interprètes : Eloise Petenzi, Valentina De Mattia, Francesco de Mattia.

Cirque, pour la salle et la rue, 45 mn